Infolettre des employeurs – Printemps 2019

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​1. Nouvelle ressource : Note de pratique sur la surveillance professionnelle des enfants

2. #NormesenPratique : récapitulatif

4. ​Rapports obligatoires de l’employeur​

 ​
Practivce-Note.jpg ​

N​ouvelle ressource : Note de pratique sur la surveillance professionnelle des enfants​​​

Notre nouvelle Note de pratique : La surveillance professionnelle des enfant​s présente les cinq facteurs permettant d’orienter les stratégies et les techniques de surveillance professionnelle.


​​​La communicationLes transitionsL’environnement physiqueLe personnelLes connaissances professionnelles
​Communiquez ouvertement et régulièrement avec les enfants, les familles et vos collègues afin de vous tenir informé(e) et de tirer des leçons des défis rencontrés en matière de surveillance.​Déplacez-vous en petits groupes formés selon l'âge et les capacités des enfants, et vérifiez régulièrement l'environnement, les présences et le nombre d’enfants.Favorisez des environnements attrayants minimisant les dangers potentiels : petites cachettes, portes ou meubles endommagés, portes verrouillées ou non.  ​Collaborez avec les nouveaux employés pour vous assurer qu'ils connaissent les procédures, leurs responsabilités, les dispositions relatives aux enfants ainsi que leurs besoins médicaux, capacités ou intérêts.Les EPEI sont tenus d’assurer une surveillance professionnelle appropriée et doivent connaître et comprendre les pratiques, la législation, les politiques et les procédures en vigueur en matière de garde d’enfants (norme III : C.5 et norme IV).

​Haut de Page


Life-Long-Learners.jpg

#NormesenPratique : récapitulatif

​​Le​ mois dernier, la série #NormesenPratique a pris fin. Depuis un an, grâce à #NormesenPratique, les EPEI ont pu accéder à des ressources, des webinaires et des questions de réflexion sur chacune des six normes du Code de déontologie et normes d’exercice de l'Ordre.​

Tout au long de la campagne, nous avons d​éveloppé une collaboration précieuse avec nos membres. Ils ont assisté à nos webinaires en ligne, accédé à nos ressources (et les ont partagées), visionné nos vidéos d’aperçu et intégré leur apprentissage à leurs portfolios d’apprentissage professionnel continu. 

Bien que la campagne se termine, ces ressources demeurent utiles dans la pratique quotidienne des membres et leurs activités d’APC. Voici un récapitu​latif de certaines des ressources élaborées dans le cadre de #NormesenPratique. Toutes les vidéos créées pour la série peuvent être visionnées sur notre chaîne YouTube​.​ Cliquez sur chaque norme pour découvrir toutes les ressources se rapportant à chacune d’entre elles. 

Visitez la page Web Normes en Pratique pour plus d'informations et de ressources.


​​​​​​Haut de Page​​


Image de deux femmes en train de discuter

Les éducatrices et les éducateurs de la petite enfance inscrits : des apprenants permanents!

Le programme d’apprentissage professionnel continu de l’Ordre (APC) complémente et officialise les activités d’apprentissage professionnel continu auxquelles les EPEI participent déjà quotidiennement. L’APC leur permet de rester à jour dans leur pratique. C'est aussi un moyen de montrer aux employeurs, aux familles et au public que les EPEI sont membres d'une profession distincte qui accorde de l'importance à l'apprentissage professionnel continu.

L’apprentissage continu pour les EPEI comprend deux étapes : ​​

  1. Avant leur premier renouvellement, les nouveaux EPEI devenus membres de l'Ordre après le 1 er septembre 2016 doivent effectuer le module en ligne Attentes de la profession
  2. Après avoir terminé le module, et au cours de l’année suivante, tous sont tenus de commencer leur cycle de portfolio d’APC, qui s'étend sur une période de deux ans, et ils le recommencent tout au long de leur carrière.

Le cycle de portfolio d’APC comprend une auto-évaluation, un plan d'apprentissage professionnel et un dossier d'apprentissage professionnel. Ensemble, ces éléments exigent des EPEI qu’ils réfléchissent à leur pratique, se fixent des objectifs professionnels et déterminent les activités ou les ressources qui les aideront à les atteindre.

Les employeurs peuvent appuyer les EPEI dans leur APC en les orientant vers les possibilités de perfectionnement professionnel qui existent déjà, en fonction des objectifs qu’ils se sont fixés. Ateliers, discussions planifiées avec les collègues, échange d'articles ou de livres, mentorat et activités de perfectionnement professionnel sont autant d’éléments pertinents pouvant être documentés dans le cadre de leur portfolio. Vous pouvez en apprendre davantage sur le programme d’APC en ligne ou en lisant le Guide d’APC.

​​​​Haut de Page

Rapports obligatoires de l’employeur

En vertu de la Loi de 2007 sur les éducatrices et les éducateurs de la petite enfance, les employeurs sont légalement tenus de faire rapport auprès de l'Ordre lorsqu'une éducatrice ou un éducateur de la petite enfance inscrit(e) (EPEI) est congédié(e), suspendu(e) ou que ses fonctions font l'objet de restrictions pour cause de faute professionnelle, ou si l’EPEI démissionne dans ces circonstances. 

De son côté, l'Ordre doit aviser les employeurs de toute mesure prise en réponse à leur rapport et de toute décision rendue par le comité des plaintes, le comité de discipline ou le comité d’aptitude professionnelle. Si le ou la membre change d'emploi pendant qu'une enquête ou une procédure disciplinaire est en cours, l'Ordre est tenu de faire part de ses conclusions aux employeurs actuels et anciens.​

Lisez notre FAQpour découvrir quand et comment soumettre un rapport obligatoire de l'employeur.

Haut de Page​​​​

​ ​​​