Infolettre des employeurs-l'hiver 2020

​​​​​​​​​​​​​​1. Le rapport annuel 2018-2019 est maintenant disponible en ligne

2. Rapports obligatoires de l'employeur

3. Les reçus de paiement des frais d'adhésion sont maintenant accessible en ligne!

4. Apprentissage professionnel continu pour les EPEI

5. Tout sur le conseil


​Le rapport annuel 2018-2019 est maintenant disponible en ligne

Le rapport annuel de l'Ordre pour l'exercice commençant en juillet 2018 et se terminant en juin 2019 est publié en ligne. Il présente les réalisations du conseil, de ses comités et des employés.

Faits marquants

  • Au 30 juin 2019, l'Ordre comptait 53 756 membres.
  • Nous avons lancé le portail Mon Ordre, mon compte pour que les membres puissent renouveler leur adhésion en ligne et pour que ceux qui veulent présenter une demande d'inscription à l'Ordre puissent également le faire en ligne.
  • Les membres qui agissent à titre de conseillères et de conseillers spécialisés ont contribué à des projets tels que la campagne #QuestiondeNormes ainsi que la création de la Ligne directrice de pratique : Inclusion des enfants handicapés et la Ligne directrice de pratique : Le professionnalisme.
  • Nous avons mis à jour les renseignements démographiques sur les membres. Saviez-vous que 57 % de nos membres travaillent dans des services de garde agréés?

Nous vous invitons à consulter le rapport annuel, qui figure sur notre site Web, en cliquant ici.

Haute de Page

Rapports obligatoires

Rapports obligatoires de l'employeur

​Les employeurs jouent un rôle crucial dans la protection des enfants et de leurs familles, et l'une des façons d'assurer cette protection est de soumettre des rapports à l'Ordre. Dès réception d'un rapport obligatoire de l'employeur (ROE), l'Ordre examine et étudie attentivement les renseignements qu'il contient.

Ressources destinées aux employeurs

Le bulletin de l'Ordre Obligations de l'employeur vous aide à comprendre les circonstances dans lesquelles il faut soumettre un rapport à l'Ordre. L'Ordre a également préparé une version téléchargeable du rapport obligatoire de l'employeur, disponible sur son site Web. Conformément aux exigences légales en matière de déclaration, le rapport obligatoire de l'employeur doit contenir tous les renseignements pertinents et être accompagné de documents d'appui.

Pourquoi l'Ordre demande-t-il ces renseignements?

  1. Renseignements sur l'employeur – L'Ordre doit pouvoir communiquer avec vous afin d'obtenir de plus amples renseignements ou pour vous faire part de toute décision prise.
  2. Coordonnées des parents – Parfois, l'Ordre doit obtenir des renseignements directement auprès des parents.
  3. Renseignements sur l'incident ou les incidents – Cette section est essentielle. Elle aide l'Ordre à comprendre vos inquiétudes ou les éléments en cause dans un incident. Sans ces renseignements, l'Ordre ne peut évaluer le risque de préjudice pour les enfants ni déterminer quelle(s) mesure(s), le cas échéant, il doit prendre. 
  4. Mesures prises – Il est important pour l'Ordre de les connaître au moment d'évaluer le risque. Par exemple, il importe que l'Ordre sache si vous avez imposé des restrictions à l'exercice de la profession du membre concerné ou si vous l'avez congédié.
  5. Préoccupations antérieures – Un autre aspect de l'analyse du risque consiste à savoir si les préoccupations concernent un incident isolé ou si elles révèlent une pratique ou un comportement récurrent. 
  6. Autres contacts – L'Ordre doit avoir une liste de témoins potentiels ou d'autres personnes pouvant détenir des renseignements sur l'incident ou les préoccupations soulevées. Il pourrait s'agir, entre autres, de coordonnées d'organismes compétents (tels que le ministère de l'Éducation, une société d'aide à l'enfance ou la police) concernés par le dossier. 
  7. Documents d'appui – Les documents d'appui peuvent comprendre des politiques en milieu de travail, des courriels, des rapports d'incident, des vidéos, des photos, des diagrammes, des documents d'enquêtes internes et des documents transmis par d'autres organismes (tels que le ministère de l'Éducation, une société d'aide à l'enfance ou la police). Ces documents permettent à l'Ordre de comprendre la situation plus rapidement et de limiter ainsi les communications avec vous.

Des rapports d'employeurs complets et exacts, accompagnés des documents d'appui, permettent à l'Ordre d'examiner et d'étudier les renseignements fournis plus rapidement et plus efficacement. Ils permettent aussi d'assurer la protection du public.

Vous avez des questions sur le rapport, ou vous ne savez pas si vous devez le remplir après un incident? Envoyez-nous un courriel à l'adresse discipline@ordre-epe.ca


reçus de paiement

Les reçus de paiement des frais d'adhésion sont maintenant accessibles en ligne!

Les membres peuvent maintenant obtenir leurs reçus en ligne sur le portail Mon Ordre, mon compte après avoir payé les frais annuels de renouvellement. Si vous avez besoin d'une copie du reçu comme preuve d'inscription ou de renouvellement, demandez à un membre du personnel de vous l'imprimer ou cliquez ici pour consulter le tableau public des membres.


Haute de Page


professionnel continu

Apprentissage professionnel continu pour les EPEI

Dans notre dernier numéro, nous avons publié un aperçu du programme d'apprentissage professionnel continu (APC) de l'Ordre. Vous trouverez cet article ici.

Pour faire suite à ce numéro, nous voulons souligner quelques-unes des façons dont les employeurs peuvent soutenir les employés dans leur apprentissage effectué dans le cadre du programme d'APC.

L'apprentissage professionnel continu peut se faire ailleurs que dans des ateliers ou des cours traditionnels. En effet, il existe d'autres formes d'activités d'apprentissage utiles – c'est-à-dire qui contribuent à orienter et à renforcer la profession d'EPEI – telles que le journal de réflexion, les webinaires, les présentations, les livres, le jumelage et la participation à des communautés de pratique. 

Voici d'autres suggestions d'activités d'apprentissage professionnel, dont certaines peuvent être gratuites, si aucun budget n'est prévu pour des conférences ou des ateliers destinés aux employés :

  • Fournir une série d'ouvrages sur l'exercice de la profession d'éducatrice ou d'éducateur de la petite enfance et sur le domaine de la petite enfance en général.
  • Lire des articles pertinents, des documents de recherche et d'autres ressources pratiques, puis en discuter.
  • Partager avec l'équipe les connaissances utiles que vous avez acquises lors de votre apprentissage professionnel.
  • Regarder en équipe des webinaires en direct ou préenregistrés. L'Ordre en a plusieurs, tout comme d'autres associations et organisations.
  • Encourager la collaboration – Chaque portfolio d'APC est unique; certains EPEI souhaitent peut-être acquérir ou renforcer leurs compétences en leadership, tandis que d'autres veulent éventuellement découvrir des moyens d'accroître leurs connaissances sur les stratégies qui favorisent des interactions positives avec les enfants. Encourager les employés à faire part de leurs objectifs d'apprentissage : Bien qu'il ne s'agisse pas d'une exigence du programme d'APC, ces renseignements peuvent accroître les possibilités de collaboration et de mentorat parmi les employés. Ces renseignements vous donnent également l'occasion d'appuyer les employés en leur fournissant une orientation, en partageant vos expériences ou en leur faisant des suggestions de lectures ou d'activités, dont des activités d'apprentissage professionnel.

Vous aimeriez voir des exemples de portfolios d'APC? Consultez les ressources que nous avons préparées; elles présentent les portfolios d'EPEI qui travaillent dans différents milieux et en sont à différents stades de leur carrière. Vous trouverez ces portfolios ici.

Haute de Page​​

conseil

Tout sur le conseil

L'Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance est régi par un conseil formé de 24 membres. Parmi ces membres, 14 sont des EPEI élus par les membres de l'Ordre, tandis que les 10 autres sont des membres du public nommés par le gouvernement de l'Ontario. Le mandat de l'Ordre consiste à réglementer la profession d'éducatrice et d'éducateur de la petite enfance dans l'intérêt du public. De plus, la composition même du conseil garantit que l'opinion publique et l'expertise des membres de la profession sont représentées à la table du conseil et prises en compte dans toutes les décisions.

Que fait le conseil?

Le conseil régit l'Ordre et, à cette fin, il supervise l'élaboration des politiques et approuve les règlements. De plus, le conseil établit l'orientation stratégique de l'Ordre et prend les décisions sur les critères d'entrée en exercice, les normes déontologiques et professionnelles, la faute professionnelle, l'incompétence et l'incapacité.

Chaque membre du comité a l'occasion de siéger à divers comités essentiels à la réglementation de la profession par l'Ordre. Grâce à une gouvernance efficace et au respect des normes de la profession, les membres du conseil protègent l'intérêt public et appuient le professionnalisme et le leadership dans le secteur de l'apprentissage et de la garde des jeunes enfants.

Élections dans les circonscriptions nos 1, 2 et 6

Le 16 mars 2020 aura lieu l'ouverture du vote pour élire de nouveaux membres au conseil dans la circonscription no 1 (région du Nord et du Nord-Est), la circonscription no 2 (région de l'Est) et la circonscription no 6 (région du Centre-Ouest).

Si vous êtes dans la circonscription no 1, 2 ou 6, encouragez vos EPEI à voter! Le vote ne prend que quelques minutes, et le processus s'effectue en ligne, de sorte que les bulletins peuvent être envoyés depuis un téléphone intelligent, une tablette ou un ordinateur. Les membres ont ainsi l'occasion de choisir les personnes qui assurent la réglementation de la profession.


Pour en savoir plus sur les comités de l'Ordre, cliquez ici.

Quelles sont les circonscriptions électorales? Découvrez-le ici.

Haute de page ​​